35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

 

Statistiques et remerciements (09 nov.) : Après l'annulation de l'an dernier, la plupart des équipages engagés nous avaient promis de revenir cette année. Nombreux sont ceux qui auront tenu parole : En modernes, 60 des 133 équipages étaient engagés en 2018, mais aussi 22 des 39 VHC et 10 des 17 VHRS ! C'est l'occasion pour nous de les remercier chaleureusement de leur fidélité à notre épreuve et à notre organisation !... Les listes d'engagés 2019 sont maintenant en ligne !...

Mathias sur une C3 R5 !... (07 nov.) : Une petite fumée blanche observée depuis Bords nous donne des précisions sur la monture que se prépare Mathias De SOUSA... Il devrait louer à PH Sport (à Langres) une Citroën C3 R5, qui une fois rendue sur place se verra confiée aux bons soins de Fun Méca Sport. Inutile de dire que Mathias et Marie CORBINEAU viendront sur cet Automne 2019 avec quelques belles intentions. Face à l'adversité, ça promet !... Du grand spectacle en perspective...

Mise à jour (05 nov.) : Cerise sur le gâteau pour notre épreuve avec le dénouement du Championnat de France des Rallyes de 2ème Division qui se jouera sur les routes de l'Automne !... Engagement confirmé des deux pilotes qui se battent pour le titre et qui ne sont aujourd'hui séparés que de 10 points, suite aux résultats du Rallye de l'Indre. Stéphane PUSTELNIK (sur Ds3 WRC) et Eddy LEMAITRE (sur Skoda Fabia R5) seront bien là !!!  Avec Nico HERNANDEZ, 3ème du classement à 35 points d'Eddy, on aura donc les 3 premiers du Championnat 2019 au départ !... A l'issue de l'épreuve rochelaise, on connaitra le nom du Champion de France 2019 !... Non, vous ne rêvez pas... et encore moins si l'on ajoute à excellente nouvelle l'engagement in-extremis de Jean-Marie CUOQ sur Citroën Xsara WRC et de Xavier LEMONNIER (sur Ds3 R5) !!!. Nous allons donc vivre une édition de folie avec un enjeu colossal pour les meilleurs. Il ne nous manque plus que la liste officielle des engagés... certainement publiée vendredi 8 nov en matinée...

En attente de confirmation, l'engagement de Jean-Marie CUOQ avec sa Xsara WRC ferait suite à celui de Stéphane PUSTELNIK...

 

Modernes : Une pléiade de favoris et une formidable « lutte des classes »

Il y a 8 jours, nous qualifions la liste alors très provisoire des engagés de prometteuse ; aujourd’hui, elle nous régale et nous comble !... Et le premier d’entre nous tous à être ravi d’une situation aussi favorable mais jusque là inespérée, est bien Jérôme PIQUENOT, notre Président. Car OUI, l’Automne 2019 se jouera à guichets fermés !... Comme quoi, il n’y a pas qu’à Deflandre que l’on peut afficher complet. Timing ultra serré oblige, la butée était fixée à 185 voitures sur l’ensemble des 4 épreuves (Modernes, VHC, VHRS et ENRS). Ce cap est déjà atteint, alors que la clôture des engagements n’interviendra qu’au soir de ce 4 novembre.

C'était en octobre 2014. Le SAO avait eu l'honneur et le bonheur d'organiser la finale de Coupe de France des Rallyes. Sur le Port des Minimes, Bruno LONGEPE s'était imposé. Cette fois, ce n'est pas Marie qui navigera à ses côtés, mais Ronan CHOUCROUN

 

C’est donc sur liste d’attente que sont enregistrés les dossiers depuis le 31 octobre au soir. Et on a tout lieu de penser que le vendredi 15, sur les coups de 17h00, ce seront au moins 175 voitures qui s’élanceront depuis l’Esplanade Eric Tabarly (près du Bassin des Chalutiers), ceci en n’ignorant pas la probable petite dizaine de forfaits de dernière minute. En modernes, ils sont déjà 125 équipages recensés.

Le paradoxe est que si les engagements ont afflué en masse, plusieurs « pointures » que l’on attendait ne seront pas là ! Au premier rang des grands absents, citons Jérôme GALPIN (déjà 4 fois vainqueur ici) et Tony COSSON (Porsche 997 GP). En revanche, Pierre ROCHÉ (Skoda Fabia R5 Evo) et Bruno LONGÉPÉ (1er de la Finale 2014) sur Skoda Fabia seront eux bien présents. Mais attention, la liste n'est pas clôturée à cette heure !...

RA 2005 -  On était le 15 octobre 2005 et l'Automne célébrait sa 50ème édition !... 14 ans plus tard, Pierre & Martine ROCHE reviennent sur les "lieux du crime"... mais cette fois armés d'une Skoda Fabia R5 Evo. - (image d'archives SAO)

 

Ainsi, avec Bertrand PIERRAT (2009) sur Porsche 997 GT3, qui sera navigué par Aurélia CHEVALIER, Eric BRUNSON (2015) au volant d’une Ford Fiesta WRC (A8/W) et Nico HERNANDEZ (Skoda Fabia), lauréat en 2017, nous n’aurons pas moins de 7 anciens vainqueurs de l’Automne au départ !... Et ces 7 là ne seront pas les seuls en droit de rêver à la victoire finale.

RA 2015 - A nouveau présent, Mickael FAUCHER retrouvera les routes (certainement humides de l'Automne, mais aussi le coeur de Surgères, Place de l'Europe cette fois... - (cliché Rudy Méreau)

 

6 devrait être le nombre de Skoda Fabia sur la rampe de départ le vendredi soir, avec celles de Mickaël FAUCHER et de Denis MILLET, ce dernier étant copiloté par une Manon VERGER qui connait le terrain de jeu les yeux fermés. Toujours en R5, il faudra compter sur Yann CLAIRAY et Sam TAVENEAU, tous deux sur Citroën C3. Enfin, citons le retour de « l’enfant du pays », Mathias de SOUSA (Citroën DS3), toujours « Au Four et au Moulin », mais qui pour la quatrième fois seulement de la saison aura lâché le pétrin et son commerce de Bords. A noter que lors de ses 3 sorties 2019, Mathias a réalisé 3 podiums scratchs !... Cette fois encore, il pourrait bien nous surprendre... car cet acharné du boulot n’aura pas fermé la boutique pour venir faire une 20ème place au scratch...

RA 2017 - Lors de la dernière édition Mathias De SOUSA  était au volant d'une Clio Sport. Il sera à nouveau présent, mais autrement mieux armé, en disposant d'une Citroën DS3... Il nous prouvera à nouveau que son talent reste intact - (cliché Jean-Jacques Brunet)

 

Fidèle de l’Automne ces dernières années, le breton Thierry KERVENO (BMW M3, A8) est également à citer au nombre des outsiders... Il y aura aussi du beau monde en R3 (où ils seront au moins 10 à en découdre), avec Thierry LANDAIS, Thierry BOISDRON ou encore le local Romuald LEZEAU, tous sur Clio R3. N’oublions pas non plus Romain MOULON, sur sa Citroën DS3 Max. Les 8 équipages de la classe R2 nous offriront également une belle bagarre, avec le « SAOiste » venu d’Indre & Loire, Nicolas FOULON, qui devra se frotter à Jean-Sébastien VIGION (sur Renault Twingo), dont la présence honorera notre épreuve.

RA 2016 - Lorsque Romuald LEZEAU ne vend pas des voitures, il "les astique à la paille". Il sera de nouveau présent avec Vincent REAULT, au volant de sa Clio R3 - (image d'archives SAO)

 

Traditionnellement, la classe F2/14 offre un incroyable spectacle et nous propose de nombreux rebondissements. Et ils ne seront pas moins de 18 à s’entredéchirer avec l’espoir de grimper sur la boite de la classe ou du groupe !... Pour donner la réplique à Laurent CORBINEAU (Clio RS), à Philippe RAGEAU (Mégane Maxi) et à Sylvain TOTOUYOUTTE (BMW 318 Compact), on espérait la présence du local de l’étape, Samuel BEZINAUD. Eh bien Samuel sera bien là, en famille avec Thomas, pour retrouver des routes qu’il affectionne. Il s’en sera fallu de peu, car Samuel vient tout juste de serrer les derniers boulons de la 318 Compact encore convalescente. En espérant que sa BMW aura retrouvé toute sa fiabilité et sa motricité, on se prend à rêver d’un nouveau coup de force de sa part, lui qui nous avait enthousiasmé en 2014, lors de la Finale rochelaise, avec une 3ème place au scratch !... Mais depuis, 5 années ont passé...

RA 2017 - Au jeu de "on prend les mêmes et on recommence", je voudrais Samuel... Eh bien il sera là, avec Thomas, mais avec une auto qui manquera peut-être de km et de réglages... - (cliché Rudy Méreau)

 

Autre belle empoignade promise en F2/13 avec plus de 11 prétendants déclarés. Au titre de favoris de la classe, nous citerons Lionel MESNAGER, sur Saxo VTS (3ème du scratch en 2016 !), Thibault MULON (Peugeot 206 XS) ou encore les frangins DELON, Thomas et Benoit, sur leur habituelle 205 GTI, même si ces derniers devraient évoluer un ton en dessous.

Aux côtés de Mathias et de Samuel, nos pilotes locaux et régionaux compteront sur leur parfaite connaissance du terrain pour espérer décrocher quelque chose. Ainsi, le Team ERS17 de la famille ETIÉ (voir ci-contre l’article qui lui est consacré) sera là, mais en forces quelque peu dispersées, puisque seul Michael, avec le fidèle Anthony AVRILLEAUD à ses côtés, sera dans la course, au volant de sa verte et indestructible Simca Rallye III de 1973. Rappelons que la 306 XSI de Laurent est actuellement en réparation, quant à Mathieu, il est occupé à construire sa future Peugeot 208 (F2013) pour mieux revenir en 2020. Sûr que cette année Michael ne manquera pas de bras ni de compétences pour son assistance automnale...

RA 2017 - Il décline le sport auto avec autant de talent que la voile... Luc GELLUSSEAU, associé à son fiston Antoine, nous fera admirer sa magnifique Porsche Cayman S prpéparée chez A.R.Sport à Aytré - (image d'archives SAO)

 

Notre plaisir sera total avec la présence remarquée d’autres très belles autos, telles la Porsche Cayman S de Luc & Antoine GELLUSSEAU (GT/10), la Mitsu Lancer Evo VIII d’Antonin BONNARD (FA/8), la Lotus Exige Cup 260 (GT/10) de Jean-Michel LECLERC, la Porsche 997 d’Alain COLIN (GT+/15) ou encore la Subaru Impreza WRX de Daniel PEDENEAU (A/8).

Côté chiffres, on notera que 30 filles seront sanglées dans le baquet de droite, pour la lecture des notes et du road-book. Un équipage 100% féminin sera au départ avec Julie BESSON & Maeva PERRINAUD, sur Clio Ragnotti. La Belgique (par Danielle & Michel WILDERS) et le Luxembourg (par Julien PAILLER) donneront un caractère quelque peu européen à notre épreuve nationale. Enfin, 25 départements seront représentés. Portant les couleurs du Sport Automobile Océan, 20 pilotes et 11 copilotes tenteront de bien figurer sur leurs terres.

RA 2016 - Non, ce n'est pas une histoire belge, une fois... Mais le retour de Michel & Danielle WILDERS apportera une touche d'Union Européenne à la course. Leur Honda Civic Type R défendra les couleurs de la Belgique - (icliché rallye-sport - Gérard Simenel)

 

VHC : Forte poussée des « p’tits nouveaux » et des favoris déclarés

Côté VHC, parmi les 39 équipages déjà inscrits (dont 5 courront dans la catégorie Classic), on notera, à la fois avec surprise et grand bonheur, l’arrivée d’une forte vague de nouveaux pratiquants. Ils seront ainsi 11 équipages à s’aligner pour la toute première fois sur notre Automne Historique ! Kevin ARDOUIN (205 GTI), Olivier BARRET (Porsche 2.5 ST), Jordan CADILLON, fils et petit-fils de qui vous savez, sur 205 GTI, Samuel CHARRON (Ford Sierra XR4 i), Benoit CHAVET (Lancia Rally), Jean-François BARRE (Fiat 124 Coupé Sport), Michel COUTEAU (BMW 323 i), Denis GANNAY (Triumph Dolomite Sprint), (Eric JUBERT (Ford Sierra Cosworth 4x4), Dimitri PIVERT (Toyota Corolla AE 86) et Christian SAFFIER de BARD (Audi 80 GTE) effectueront tous leurs premiers tours de roues sur l’épreuve rochelaise. De quel plus beau cadeau d’anniversaire pouvait rêver cette déclinaison VHC qui célèbre ses 20 ans ?!

Printemps de Bords 2017 - La "bombe allemande", code M3, se fait plutôt rare, mais fort heureusement, Philippe ANCELIN revient sur ses terres avec "l'arme fatale" pour tenter un truc face aux 3 Sierra Cosworth 4x4 qu'il devra affronter... - (cliché Patrick Guérin)

 

Pour autant, c’est davantage du côté des « vieux guerriers » (qui peuvent toutefois avoir les traits de jeunes garçons !) que l’on cherchera les prétendants à la victoire, étant précisé que deux générations d’autos se feront face comme souvent désormais. De ce duel intergénérationnel, les « AJ1 et AJ2 » (autos de 1990 et après) disposeront de puissance et d’options techniques qui pourraient bien mettre au supplice leurs homologues historiques autrement plus âgées.

Il ne faudra pas se tromper !... Avec 2 pilotes dénommés CASTERA, Dominique d'un côté et David de l'autre, au volant de 2 Ford Sierra Cosworth 4x4, nous aurons 2 candidats déclarés à la victoire, même si la menace de la BMW M3 de Philippe ANCELIN sera réelle. Mais on est en droit de penser que Philippe, auteur d’un podium en 2008, se montrera moins fougueux que par le passé, au volant d’une « machine super puissante » et délicate à maitriser. A cette liste d’habitués, nous ajouterons le « bizuth » Eric JUBERT, dont on ne connait pas le potentiel exact, mais qui aura la bonne mécanique pour rivaliser.

RA-VHC 2017 - Pas toujours épargné par la malchance, Pierrick CHAUVEL revient avec sa Porsche 911 pour prendre une revanche sur le mauvais sort automnal - (cliché Jean-Jacques Brunet)

 

Face à ces « jeunes montures », les belles et robustes anciennes feront à coup sûr de la résistance. Et à ce petit jeu, le duel qui s’annonce entre Pierrick CHAUVEL (Porsche 911 SC) et Bruno MAINGUET (Alpine A310 V6) pourrait bien prendre des allures de combat des chefs. Rappelons que le « Pirate » au V6 tout jaune est le tenant du titre et qu’à ce titre, il voudra, avec l’aide du fidèle James CARABEAU, rester maitre chez lui.

Evoquer les équipages CADILLON, c'est d'abord parler de la famille, avant d'évoquer la mécanique. Trois générations seront cette année dans l'épreuve VHC, une première !  Mais "Papy Claude" fera encore de la résistance face aux gamins - (cliché Patrick Guérin)

 

En arbitres impartiaux mais prêts à s’engouffrer dans la moindre brèche, on citera Geoffrey DESMEREAU (Ford Capri 2600 RS) et les fidèles Patrick & Clément CALVET sur leur magnifique Ford ESCORT RS 2000 toute bleue. Il nous est difficile de situer les ambitions réelles de la grande famille CADILLON qui avec 3 autos au départ et 3 générations dans la course, pourraient bien, au-delà de la seule suprématie familiale, jeter le trouble dans l’ordre établi et créer la sensation. On se souvient du podium scratch de Bruno en 2017, surprenant 3ème, à la barbe des favoris...

RA-VHC 2016 - En 2016, cette Ford Capri 2600 RS avait fait forte impression, aux mains de Renaud. Cette fois, c'est le frangin Geoffrey qui s'y colle, avec Jordan BERTON, pour notre plus grand bonheur - (cliché Jean-Baptiste Lassaux)

 

Saluons aussi les retours d’amateurs de voitures authentiques, tel Michaël BRICOU sur BMW 200L Ti, qui, tout comme Claude CADILLON (vainqueur ici même en 2013), nous fera admirer une belle et rustique BMW. Chez les Classic, on notera, là aussi avec bonheur, la présence d’autos aussi élégantes que rares ; la Triumph Dolomite Sprint de Denis GANNAY (pilote que l’on avait vu en 2016 en Régularité, du côté de Châtelaillon-Plage, mais au volant d’une autre Triumph), ou encore les 4 Lancia engagées ; les 3 Lancia Delta de Michel et Johann HAYET et de Jacques SUIRE, ainsi que la Lancia Rally de Benoit CHAVET.

Printemps de Bords VHC 2019 - Dans la famille HAYET, je voudrais le neveu"... Eh bien Johann sera là, avec à ses basques tonton Michel, ou quand 2 Lancia Delta Intégrale vont nous régaler... Merci, Messieurs ! - (extrait vidéo COR)

 

Pour les férus de chiffres : Pas de femmes pilotes, mais 13 féminines seront en charge de la navigation. 7 Comités Régionaux ainsi que 14 départements seront représentés. Enfin, sous les couleurs SAO, nous retrouverons 14 pilotes et 11 copilotes prêts à en découdre avec des vues non dissimulées sur les classements annexes, mais avant tout présents pour prendre du plaisir dans leur vaste « jardin » qui ira de La Rochelle jusqu’à Genouillé...

Critérium des Cévennes - Finale de Coupe VHC 2019 - Vous ne verrez pas l'héroïne revenue de Montpellier fin octobre, avec le titre dans son coffre, mais les rochelais Jean-Philippe LE CAM & Sébastien SULLAM seront bien là, pour nous faire partager leur immense joie de Vainqueurs de la Coupe de France des Rallyes VHC 2019 !... - (cliché RSM Photographie)

 

Nous terminerons cette revue d’effectifs par 2 « coups de cœur ». Tout juste rentrés des Cévennes où se courrait les 25 et 26 octobre la Finale de Coupe de France des Rallyes VHC 2019, Jean-Philippe LE CAM et Sébastien SULLAM, tout auréolés de leur titre de vainqueurs de la Coupe [immense bravo, Messieurs !...] et à peine redescendus de leur nuage, reviendront aux affaires en s’alignant sur le « rallye de chez eux », mais avec une autre monture. L’Opel Kadett, encore toute chaude de son combat héroïque et victorieux dans l’Hérault, goûtera pour sa part un repos bien mérité.

15 jours après avoir marché sur le toit de l'hexagone VHC, Jean-Phil & Séb nous reviennent des Cévènnes titrés et drapés de bleu-blanc-rouge. ils courront  non pas avec un "mulet", mais avec leur Manta B-GTE (de 1977) - (image d'archives SAO)

 

Aussi Jean-Phil & Seb ressortiront-ils leur Opel Manta B-GTE, millésimée 1977, pour s’offrir une balade musclée mais dénuée d’enjeux, et pour prolonger un peu plus la douce saveur sucrée de leur titre. Ils seront là sans pression aucune, pour s’amuser sur un asphalte qui leur est si familier. A n’en pas douter, leur objectif sera ici fort simple ; celui de finir afin de participer à la fête à Surgères le samedi soir, vers 22 heures ; un bonheur si simple pour des champions...

Déjà venu sur nos épreuves en 2015 et 2016 mais en Régularité Historique, Denis GANNAY nous revient en VHC, toujours sur Triumph, mais cette fois au volant (à droite !) de cette magnifique Dolomite Sprint  - (photo source Denis Gannay)

 

Enfin, j’adresserai un clin d’œil très personnel à la belle « deutsche Auto » orange qui va prendre le départ de son tout premier rallye, l’Audi 80 GTE (de 1976) de Christian SAFFIER de BARD. C’est là l’aboutissement de plusieurs années de passion et de travail, car la voiture a été entièrement reconstruite par l’ami Christian, du côté d’Angoulême. Navigué par son grand fiston Rodolphe, le pilote retraité reviendra sur La Rochelle en pèlerinage, lui qui avait couru son dernier Automne (en moderne) en 1979. Il tenait à être là, pile-poil 40 ans après, histoire de boucler la boucle et de s’offrir de nouveaux frissons...

40 ans après son dernier Automne (en moderne), Christian SAFFIER de BARD a l'âme et l'excitation d'un junior à l'heure de repiquer en VHC. Les recos déjà faites (sous la pluie et dans les flaques d'eau), il s'est empressé de sticker sa rutilante Audi 80 GTE. La voici désormais baptisée aux couleurs de l'Automne, pour sa toute première sortie en rallye !... - (cliché Christian Saffier de Bard)

 

Ce roulage automnal aura également pour objectif de tester la fiabilité d’une auto qui a besoin de s’endurcir, elle qui à ce jour n’a parcouru que quelques tours de circuit aux Remparts. Nous leur souhaitons la bienvenue, mais aussi de trouver sur nos routes jonchées de feuilles mortes, ce petit brin de réussite qui leur permettra, je l’espère, d’être eux aussi à Surgères, après avoir surmonté la rudesse des 132,270 km chronométrés. Dur dur pour une première !...

Nous évoquerons ultérieurement ici même les déclinaisons en « Régularité Sportive » de l’Automne... En attendant, chantons sous la pluie !...

                                                                                                              Patrick GUERIN – SAO – lundi 4 nov 2019 (actualisé le 5 nov)

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23